06Mai

Plein soleil sur Koulikoro

Koulikoro (60 km de Bamako) est sous les feux de la rampe depuis jeudi 4 mai. C’est la 5ème édition du festival Ciné à dos et le Forum de Koulikoro. Les activités sont placées sous le sceau de l’économie numérique et de la diversité culturelle.

Le soleil ne fait pas dans la délicatesse ces jours –ci au Mali. Mais, il fait autre chose à Koulikoro, à part brûler la peau et donner la chaleur. C’est le fleuve Niger qui s’en trouve davantage coloré par ses rayons. Surtout que sur ses bords, une autre présence attire toutes les attentions. Bienvenue sur la 5ième  édition du festival Ciné à Dos et le Forum de Kolikoro. Un décor peu ordinaire séjourne sur la berge du fleuve Niger à Koulikoro.  En face, à la traversée, dans une grande maison, l’affluence est différente de celle de tous les jours. Nous sommes au siège du conseil régional de la jeunesse où le groupe walaha (l’association organisatrice) a pris ses  quartiers.  Jeunes et adultes sont venus de partout du continent africain. Ils ont en partage le numérique, les médias ou la sensibilité pour la culture comme matériel et même matériaux de travail. Dans une salle, ça discute autour de manipulation d’appareils photos et caméras, de réalisation d’émission, réalisation d’émission show public-concert, d’économie numérique et de diversité culturelle. Midi. Et le soleil à son rendez-vous au Zénith. Entre deux modules, participants et formateurs sont perchés sous des arbres et attablés pour le déjeuner pendant que du côté de la berge, ouvriers et organisateurs s’affairent à régler les derniers détails liés à l’installation du plateau pour les émissions lives de la soirée. Car Déjà à 17h 30, les participants vont traverser le fleuve en barque motorisé. Et pour ce samedi 6 mai, c’est le plus grand plateau émission show-concerts qui recevra plusieurs artistes au talent confirmé dont la Béninoise Koudy. Cette ambiance prévaut chaque jour depuis le 4 mai pour ne pas changer jusqu’au 7, date de clôture de l’édition 2017.

Plateau

Parti de la volonté de porter le cinéma africain à dos, de contrée en contrée, en s’adaptant à l’évolution du numérique qui se passe de matériels encombrants, le concept Ciné à dos s’élargit aujourd’hui à des scènes de prestations musicales et des plateaux télé pour mieux expérimenter l’accompagnement des réseaux sociaux, les nouveaux médias de cette génération. Et pour Fousseyni Diakité, Président du groupe Walaha et promoteur du festival, la région de Koulikoro est bien placée pour abriter ce rendez-vous qui entreprend rallier le monde entier vers le Mali, ce qui rendrait à cette ville ses lettres de noblesse. Il nous souvient que d’après la légende, c’est à Koulikoro que se sont achevés les mémorables affrontements de Somaoro Kanté et Soundiata Keita dans la préservation des territoires.  C’est donc le moment de faire briller le soleil sur Koulikoro.

Atelier 1

                                                                                                                     Par Eric AZANNEY

COMMENT (3)
GANDJO Christian / mai 8, 2017

C’est une coutume chez Eric. Très bel article!

Répondre
GANDJO Christian / mai 8, 2017

Bon travail, Eric. Je te lis avec beaucoup de plaisir. Bonne continuation!

Répondre
Eric AZANNEY / juin 2, 2017

Merci à toi, Christian.

Répondre

Leave A Comment