13Déc

Argentine- MC11/Cadre Intégré Renforcé : Le Royaume Uni annonce un don de 21.3 millions de dollars EU

A l’issue d’une conférence de presse organisée en marge de la 11è Conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (Omc), le Royaume Uni a annoncé un don de 21.3 millions de dollars EU pour soutenir le programme « Cadre intégré renforcé ». Cette conférence de presse a eu lieu dans la matinée du 12 décembre 2017 à l’hôtel Hilton (Buenos Aires, Argentine), en présence de plusieurs représentants des Pays les moins avancés et de l’Ambassadeur du Royaume Uni, Andrew Staines, Vice-président du Conseil du Cadre intégré renforcé (CIR).

Selon le Secrétaire d’État chargé de la politique commerciale au Ministère du commerce international du Royaume Uni, Greg Hands, « le développement économique et commercial est sans conteste le moyen le plus efficace dont disposent les pays pour générer des investissements et créer des emplois ». Pour lui, ces fonds vise à aider les pays les moins avancés (PMA) à se doter des outils, des compétences et des capacités économiques dont ils ont besoin pour devenir compétitifs en ciblant de nouveaux marchés pour leurs biens et services. Le Directeur général de l’OMC, Roberto Azevêdo, a pour sa part souligné le travail accompli par le programme Cadre intégré renforcé, qui a aidé des PMA à développer leur production et à créer des emplois. « Nous utiliserons tous les outils dont nous disposons pour promouvoir la croissance, le développement, la création d’emplois et l’inclusion » ; a déclaré Roberto Azevêdo, avant d’ajouter : « Promouvoir cette plus grande inclusion est sans aucun doute l’un des défis les plus pressants de notre temps. Les solutions ne sont pas toujours simples. Mais nous ne pouvons pas nous soustraire à cette problématique et faire comme si elle n’existait pas ».

En effet, le CIR rassemble des partenaires et des ressources en vue d’aider les pays les moins avancés (PMA) à utiliser le commerce pour réduire la pauvreté et assurer une croissance inclusive et un développement durable. Au cours de la conférence de presse du 12 décembre, plusieurs bénéficiaires du programme en l’occurrence le Cambodge, la Guinée, et le Libéria ont partagé les succès obtenus dans leurs différents pays par le truchement de ce programme. Selon le Ministre du commerce du gouvernement royal du Cambodge, Pan Sorasak, « malgré les difficultés actuelles, certains pays commencent à voir des résultats, ce qui donne de l’espoir à tout le monde (…) Au cours de la dernière décennie, l’OMC et ses partenaires au sein du CIR se sont positionnés pour faire en sorte que le commerce profite expressément aux PMA. Le Cambodge n’aurait pas pu progresser à ce point sans cette nouvelle orientation axée sur l’Aide pour le commerce. On nous a donné une canne à pêche qui nous permet de nous nourrir nous-mêmes, plutôt qu’un poisson qui ne nous nourrirait qu’une seule fois. »

Par ailleurs, l’Ambassadeur du Royaume Uni, Andrew Staines a lancé un appel aux autres membres de l’Omc à emboiter le pas à son pays en contribuant au développement des Pma, car estime-t-il, « le commerce peut lutter contre la pauvreté et favoriser la croissance ».  Pour le Directeur exécutif du CIR, Ratnakar Adhikari, les engagements et les promesses de financement annoncés à la Conférence ministérielle et ceux qui le seront au cours de l’année à venir aideront les PMA à se préparer aux profondes mutations du système économique mondial, dont l’émergence du commerce électronique.

Par Nestor Dehouindji (depuis Buenos Aires en Argentine)

Leave A Comment