12Mar

Ousmane Alédji, l’homme de la renaissance du Fitheb

Il peut plier mais il ne va pas rompre. C’est ce qu’a donné à voir l’autorité en Charge de la culture, le Ministre Jean-Michel Abimbola, à propos du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb) qui passait de mauvaises heures. C’est aux mains de l’acteur et promoteur culturel Ousmane Alédji qu’est laissé « le plus grand festival de théâtre d’Afrique à se consacrer essentiellement au théâtre », pour sauver les meubles. La mission est lourde mais l’homme en a le gabarit.

12Mar

Une satire sociale qui pond des émotions

Le public a pleuré de rire. C’est l’histoire de Ladji (joué par Cyriac Batcho), un sexagénaire qui attendait en vain une progéniture mâle. Naïmath son épouse vient de donner vie à leur quatorzième enfant qui sera aussi une fille « une orange » de plus et non « une banane ». L’attente devenait longue et Ladji est de plus en plus la risée de son entourage, notamment de sa cour où Ablawa (jouée par Mariam Darra), la femme de son jeune frère ne cesse d’alimenter les médisances et commérages.