Catégorie :

Du 5 au 12 janvier 2019 se tiendra au Bénin à Porto-Novo, la troisième édition du Festival international de Porto-Novo(FIP). En prélude à cette édition, le comité d’organisation a animé dans la journée du mercredi 19 septembre 2018, une conférence de presse pour annoncer les tenants et aboutissants du FiP 2019.

Revaloriser, redécouvrir et revendre Porto-Novo à travers ses richesses culturelles et cultuelles. C’est fort de cet objectif que le Festival International de Porto-Novo continue de se dérouler et annonce sa troisième édition pour janvier 2019. Placé sous le thème « les systèmes de divination en Afrique dans un contexte de mondialisation : enjeux et perceptions », le FIP se veut pour l’édition 2019, un festival de rencontre des cultures et des pays des quatre coins du monde. Pour Emmanuel Zossou, maire de Porto-Novo et initiateur du FiP, « le FIP n’est plus une exclusivité de Porto-Novo mais un festival du Bénin et de maturité ». C’est un festival, renchérit-il, qui grandit et est ouvert à plusieurs participant. L’édition 2019 entend corriger les imperfections passées et privilégier les arts vodoun, les richesses culturelles de Porto-Novo. A en croire Richard Houansou, Directeur de la culture et du patrimoine de Porto-Novo, le FIP sera pour les Aïnonvi, « un canal pour se réapproprier leur culture et histoire ». C’est aussi l’occasion de re-faire de Porto-Novo une destination touristique.

A l’écran, plusieurs activités sont prévues pour vendre le tableau culturel de la ville capitale. Outre le colloque scientifique à organiser, il est prévu le marché du FiP et le carnaval riche en sceaux et en images. C’est un carnaval qui fera défiler dans les rues de Porto-Novo plusieurs masques de divinités. Il faut le rappeler, le FIP 2019, c’est le Festival de proximité et de plusieurs manifestations culturelles dans tout Porto-Novo. Plusieurs centaines de visiteurs de tous les départements du Bénin sont attendus. Le Festival international de Porto-Novo devenu festival de tout le Bénin, c’est encore le Festival ouvert à l’Afrique et au monde.

Par Hervé FADONOUGBO

Journaliste - Écrivain, communicant culturel. Fondateur du Groupe AWALE AFRIKI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *