Catégorie :

Le Directeur du Fonds des Arts et de la Culture (FAC) a rencontré, à Cotonou ce 28 septembre, les acteurs culturels béninois afin de les mettre au courant des nouvelles réformes qui seront désormais mises en œuvre par sa direction. Quelques semaines après la désignation et l’installation du tout nouveau conseil d’administration du FAC, cette séance de sensibilisation et d’information se veut être une rencontre d’un nouveau départ dans la collaboration entre les acteurs culturels et le et Fond des Arts et de la Culture (FAC).

Dans une vision de rendre plus autonome les acteurs culturels béninois afin que ces derniers ne se sentent plus dans l’obligation de tendre la main, le FAC, avec l’appui du pouvoir central a élaboré des réformes visant à leur permettre de pouvoir bénéficier de critères plus favorables et avantageux dans les banques pour les prêts visant à financer une activité culturelle. Au delà de tout ceci, il est également prévu, dans lesdites réformes, des séances de renforcement de capacités des concernés, à travers des formations périodiques. Cette nouvelle mesure vise à rehausser le niveau professionnel voire social des acteurs culturels.

Dans un esprit de sécurisation de ses acquis, le Fond des Arts et de la Culture a mis en place une politique pouvant permettre de régénérer, de manière considérable, le fonds mis à disposition pour accompagner les acteurs culturels. Le Directeur Gilbert Deou-Malè a également annoncé aux acteurs culturels présents à cette rencontre que désormais une attention particulière sera portée sur le volet communication de tout projet qui sera déposé à leur appréciation. Une cagnotte de 6 milliards pour la bonification et 4 milliards pour le projet talent sera mise à disposition afin de pouvoir accompagner et appuyer d’une manière consistante des projets.

Et pour que tous les acteurs du monde culturel béninois soient au même niveau d’information, le Directeur du Fonds des Arts et de la Culture, compte entamer dès semaine prochaine une tournée d’envergure nationale. De ce fait, le D/FAC a sollicité la disponibilité et l’appui des acteurs rencontrés à Cotonou afin de faire de cette tournée une réussite. Aussi, Monsieur Deou-Malè a-t-i annoncé vouloir multiplier les rencontres avec les hommes des médias qui, selon lui, constituent un pilier important dans la chaîne.

« Ne vient plus à la culture qui veut mais qui est acteur culturel »

 Le D/FAC au cours de cette rencontre a tenu des propos relevant d’un nouveau vent qui doit souffler désormais dans la maison culture. Avec le nouveau dynamisme qui est insufflé au Fond des Arts et de la Culture, aucune place ne sera plus accordée à l’erreur ou au désordre, c’est du moins ce qu’on peut retenir des propos du premier responsable du FAC. Il poursuit en confiant que le FAC disposant des moyens financiers et juridiques nécessaires pour faire face aux nouvelles réformes, les bouchées doubles seront mises afin d’assainir le milieu culturel béninois et permettre aux acteurs de vivre de leurs arts. « Ne vient plus à la culture qui veut mais qui est acteur culturel », a t-il affirmé.

Il faut noter que tous les acteurs du secteur présents à cette rencontre ont de façon unanime accepté d’accompagner le Fonds des Arts et de la Culture dans ses nouvelles réformes, afin de les rendre, eux, plus autonomes, plus professionnels et leur permettre de vivre de leur art.

Par Célia Bérénice Gainsi

Journaliste - Écrivain, communicant culturel. Fondateur du Groupe AWALE AFRIKI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *