Annoncé en grande pompe par le canal des réseaux sociaux surtout, le morceau musical dont la prévente (à 10 mille francs Cfa) a suscité engouement est disponible depuis cet après-midi de 18 juillet 2021. Si le clip (signé Cass Lee), avec les plans aériens, l’attrait des couleurs, la succession des images, une chorégraphie dansante maitrisée, essaie de captiver l’attention du vidéo spectateur, il y a surtout le message de la chanson qui convoque l’affect et le dompte.

La situation matrimoniale n’est pas un « tatouage » sur le corps. On pourrait résumer à cette phrase le tout nouveau son de la chanteuse béninoise Sessimè qui en 3min 37 passe comme un éclair donnant aux mélomanes l’envie d’en entendre davantage. Mais à coup sûr la chanteuse s’est donnée l’occasion d’aborder (une fois pour toute elle voudrait bien sans doute) ce sujet qui la suit partout, que ce soit sur les réseaux sociaux, dans la rue, en salon de coiffure etc.

En effet, depuis quelques temps, Bidossessi Christelle Guedou alias Sessimè essuie une avalanche de critiques. Chose normale pourrait-on être tenté de dire d’autant plus qu’elle est vedette qui plus est une qui a éclos à l’occasion d’une compétition nationale de musique, seulement que les dites critiques qui mutent en attaques par moment ne concernent plus le travail artistique de la chanteuse mais sa vie privée, sa situation matrimoniale, etc. « Les gens parlent de ta vie tout le temps : à ton âge-là tu n’es pas mariée. Ils te jugent, te condamnent…elle est stérile, on peut même parier… » entend le mélomane dès l’entame de la chanson.

Capture d’écran clip Tatouage/ Sessimè/ Cass Lee

D’une préoccupation qui la déprime la conduisant parfois au bord du suicide (à en croire des publications sur son mur Facebook), elle décide de chanter sur cette thématique pour peut-être s’en psychanalyser et l’assumer. Assumer cette réalité intime ou personnelle c’est en tout cas ce que fait l’animatrice ivoirienne Konnie Touré en publiant souvent d’elle-même sur ses comptes de réseaux sociaux qu’elle a 39 ans et est célibataire sans enfant.  D’ailleurs l’animatrice est l’un des dédicataires cités dans cette chanson  Tatouage .

Sèssimè donne un coup de pied dans la fourmilière, permettant ainsi de scruter nos réalités socioculturelles africaines. On peut saisir cette occasion pour se mirer en tant qu’humain, en tant qu’africain et se demander l’effet du poids social qu’on met sur l’autre qui ne s’est pas encore établit comme le voudrait la soi-disant « norme ».

Une psychothérapie de l’artiste qui se déploie aussi à la faveur d’un instrumental dansant qui en emprunte à l’Afropop avec des influences du « Noudjihou », du « Coupé-décalé et du « Ndombolo ». D’ailleurs Sessimè elle-même a fait montre d’aptitudes de bonne danseuse dans ce clip, un peu comme pour abonder dans le sens du proverbe « Les chiens aboient la caravane passe ».

Auteure-compositrice interprète et chanteuse née le 20 février 1984 à Covè (département du zou au Bénin), Bidossessi Christelle Guedou a enchaîné albums et singles à succès depuis sa consécration à Coca-cola Star Promo, télé réalité concours de musique de laquelle elle sort gagnante en 2007.

Voir le clip ici

https://www.youtube.com/watch?v=xtyLg3Ax-kQ

Journaliste - Écrivain, communicant culturel. Fondateur du Groupe AWALE AFRIKI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *