Tenu le vendredi 11 juin 2021 au Centre de Lobozounkpo, le vernissage de l’exposition dénommée « Perspectives » a impressionné le public grâce à la beauté des couleurs portées par les œuvres de quatre jeunes artistes plasticiens : Amètonou Jimas ; Cortex Asquith S ; Koty Nobel et Yahouédéhou Aurel. Ce vernissage vise à faire connaitre les jeunes artistes dans le domaine de l’art plastique.

Présentées par quatre artistes plasticiens, les différentes œuvres exposées au Centre traduisent les réflexions de jeunes plasticiens qui ont été sélectionnés. L’objectif est de permettre à ces jeunes artistes de se révéler et de se faire connaître au public béninois, voire international. Ces derniers ont su montrer leur travail qui témoigne d’une relève de qualité.

Pour Marion Hamard, directrice du centre de Lobozounkpa « cette exposition permet de faire une visibilité aux jeunes talents ». Elle ajoute que l’intérêt de cette exposition est surtout la promotion et la diffusion de l’art contemporain. « Ainsi, le centre reste toujours fidèle à ses objectifs dont la promotion de l’art », a-t-elle précisé.

Des œuvres saisissantes et empreintes d’engagement

Les œuvres d’Amètonou Jimas, de Cortex Asquith S, Koty Nobel et Yahouédéhou Aurel impressionnent par les couleurs vivantes et leur représentation de mondes divers.

Utilisant de la peinture sur toile, Amètonou Jimas aborde avec attention la thématique du travail des enfants. Pour lui, les enfants ne doivent pas avoir autant de charges qui les dépassent. Cependant, Amètonou Jimas relativise sa position. « Je n’aborde pas la thématique du travail des enfants de façon radicale », a-t-il expliqué. Il ajoute qu’il s’inspire de cette thématique pour explorer celle de l’imagination, du surréalisme, de l’inconnu etc.

Exposition « Perspectives » © Le Centre

Tout en créant aussi des paysages vivants, Nobel Koty aborde au-delà de l’inconnu, la thématique de la quête de l’infini. Il aborde cette thématique à l’aide de l’autoportrait et de l’introspection. Pour lui, cette démarche permet de « se comprendre soi-même et de mieux comprendre les autres ».

Quant à Aurel Yahouédéhou Aurel, il se distingue par sa démarche qui puise en plus dans la contemporanéité, en utilisant la photographie, le dessin, le montage numérique, etc. Il crée des mondes esthétiques qui témoignent de sa créativité.

Enfin, les œuvres de Cortex Asquith abordent plusieurs thématiques dont celle de la femme. Avec son œuvre intitulée « God is woman », Cortex Asquith identifie la femme à Dieu. Il lui accorde une place divine et la place au centre de tout. Ainsi, Cortex Asquith rend hommage à la gent féminine à travers son art.

Il faut rappeler que cette exposition dénommée « Perspectives » est en cours au Centre du 12 juin au 11 septembre 2021.

Journaliste culturel, membre de la rédaction Bénin de AWALE AFRIKI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *