Catégorie :

Devant les hommes des médias, à Bénin Royal Hôtel le jeudi 15 novembre 2018, le ministre du tourisme, de la culture et des sports, Oswald HOMEKY a porté à la connaissance des acteurs de la chaîne du livre la nouvelle initiative pour célébrer les talents littéraires du Bénin. C’est à travers un exposé que Koffi ATTEDE, le directeur des arts et du livre dévoile les tenants et aboutissants de ce projet.

Ayant pour entre autres buts, la valorisation des jeunes talents littéraires et la promotion des écrivains béninois et de leurs œuvres, l’initiative a vu le jour pour « re-donner » une place à la littérature au Bénin. A en croire Koffi ATTEDE, le Grand Prix Littéraire du Bénin sera à chaque édition, un canal de « mise en valeur de la création littéraire nationale » et, surtout pour favoriser le positionnement du Bénin sur la scène littéraire africaine et mondiale. C’est une initiative qui prend en compte tous les acteurs de la chaîne du livre. Pour le ministre Oswald HOMEKY, le Grand prix littéraire du Bénin est une initiative plus noble et plus ambitieuse. Chaque acteur de la chaîne du livre, martèle-t-il, doit jouer pleinement le rôle qui est le sien pour faire revivre les belles lettres au Bénin.

Que retenir le Grand prix littéraire du Bénin ?

« Le théâtre, la poésie, la nouvelle, le roman et le conte », ce sont les cinq genres littéraires pris en compte pour la première édition du Grand prix littéraire. Pour Koffi ATTEDE, seules sont acceptées les œuvres d’auteurs béninois publiées entre 1er janvier 2015 et 30 avril 2019.

Au cours du processus d’évaluation, « trois œuvres finalistes par catégorie » vont être sélectionnées et soumises à l’appréciation d’un jury d’où sortira un lauréat, l’auteur de la meilleure des œuvres sélectionnées.

Le Grand Prix littéraire du Bénin, c’est aussi le grand oral sur la littérature béninoise pour éclairer l’opinion publique. Les auteurs doivent susciter le grand débat afin de redonner une image plus belle à la littérature du Bénin. « Ils doivent être des ambassadeurs de la littérature béninoise », reprécise Koffi ATTEDE. Il faut le rappeler, l’inscription est ouverte du 10 mai au 20 juin 2019.

Par Hervé FADONOUGBO

Journaliste - Écrivain, communicant culturel. Fondateur du Groupe AWALE AFRIKI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *