Catégorie :

Entre les Etats-Unis et la République démocratique du Congo (RDC) le ton monte sur le meurtre de deux experts onusiens en mars dernier. Les deux victimes enquêtaient sur les violences et sur des fosses communes à Kasaï, une région située au centre du pays de Joseph  Kabila. 

Dans un communiqué rendu public  ce jeudi 17 août, Washington   reste ferme. « Les Etats-Unis veulent une enquête complète sous la responsabilité du secrétaire général  de l’ONU sur le meurtre en mars de deux experts en République démocratique du Congo », a affirmé  l’ambassadrice américaine auprès des Nations unies. Poursuivant dans cette déclaration, la diplomate américaine exige : « Nous continuons d’avoir besoin d’une enquête complète sous l’autorité du secrétaire général sur les évènements liés à leur mort et une mise en responsabilité des auteurs ». D’après l’ambassadrice,   Michael Sharp (américain) et Zaida Catalan (suédoise) en qualité d’experts de l’ONU ont risqué leur vie pour aider celles des autres. Accusant les auteurs de cette pratique barbare, Nikki Haley a  souligné  que ces enquêteurs ne peuvent pas s’achever dans une procédure bureaucratique. Elle intervenait  dans le cadre d’une réunion du Conseil de sécurité sur la situation socio-politique en RDC. Présent à cette rencontre internationale, le ministre congolais des Affaires étrangères  a répondu à Washington. Léonard She Okitundu, a rejeté la nécessité d’une enquête internationale indépendante pour faire la lumière sur  cette affaire. « Mon gouvernement juge inopportun la mise en place d’une telle enquête », a-t-il martelé, clamant que  les autorités congolaises collaborent déjà avec des mécanismes des Nations unies et les pays d’origine des deux assassinés. Publié   ce dimanche 13 août,  un rapport  commandité  par l’ONU se penche sur l’assassinat de deux experts onusiens  en mission à Kasaï  qui, selon le document, auraient  été tués dans des circonstances non encore élucidées.

Par Joël SEKOU

Journaliste - Écrivain, communicant culturel. Fondateur du Groupe AWALE AFRIKI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *