Ils sont venus des quatre coins du monde pour prendre part à l’un des plus grands rendez-vous autour de la musique. Les 41e rencontres Trans Musicales ont démarré le 4 décembre pour se poursuivre jusqu’au 8. A Rennes où ont dégénéré ce 5 décembre les manifestations entrant dans le cadre de la grève en France, il y a cette fête pour contraster les humeurs, au bonheur de tous.

Sur l’esplanade Charles de Gaule (35000 Rennes), l’ambiance n’est pas celle des jours ordinaires. Des délégations arrivent toujours. Entre les manifestants de ce 5 décembre (jour de lancement de grève par plusieurs syndicats en France) et les festivaliers déjà surplace, il faut se frayer un chemin. Dans le hall d’accueil de la salle « Le liberté » sectionné en plusieurs espaces, pendant que certains retirent leur accréditation, d’autres répondent à des meetings arrangés des jours plus tôt entre professionnels et, à côté, des médias font des interviews et tournages d’émissions avec des artistes. Les échos du show case le plus proche parviennent aux oreilles comme pour rappeler que dans le bâtiment il se passe d’autres choses.

Sur les autres sites du festival, l’ambiance est plus renforcée par des concerts et conférences, avec une programmation allant de 14 heures à 5 heures du matin. Il faut noter que le volet action culturelle de la programmation de cette édition des Trans Musicales est meublé par, entre autres, des concerts pour les enfants des centres de loisirs de la ville de Rennes, des concerts pour les détenus. Dans cette catégorie, le groupe Guiss Guiss Bou Bess a donné son premier concert le 4 décembre au Gymnase du centre pénitentiaire des hommes de Rennes-Vezin, avec la particularité que l’installation technique du concert est réalisée par des détenus suite à une initiation à la technique.

La 41e éditions des Trans Musicales accueillent une soixantaine de pays, 87 artistes et groupes et les activités se déroulent sur 25 lieux en 5 jours.

Journaliste - Écrivain, communicant culturel. Fondateur du Groupe AWALE AFRIKI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *